Remerciements

Plusieurs habitants de la commune ont aménagé ou restauré des biens et des espaces qui leur appartiennent en tenant le plus grand compte des prescriptions du Plan Local d’Urbanisme et de l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France.

Nous leur en sommes très reconnaissants, car ils participent activement à l’embellissement du village et à l’amélioration de l'image de la commune.

 

La Ruche qui dit oui

Bienvenue à « La Ruche qui dit oui », qui s'installe désormais tous les mercredis à Mont l’Évêque.

Ce réseau, qui a pour objectif de mettre en relation consommateurs et producteurs d'un même territoire pour commercer en circuits courts, vous propose des produits issus de l'agriculture raisonnée.

Les personnes intéressées, qu’elles habitent ou non la commune, peuvent s’inscrire sur le site Internet de La Ruche et commander fruits, légumes, viandes, poissons ou fromages, puis venir les chercher le mercredi soir entre 19h15 et 20h15 salle Jean Ruby.

 

Procédure Zérophyto

Depuis le 1er janvier 2018, les communes ont interdiction d’utiliser des insecticides et désherbants chimiques polluants. Cette interdiction crée de nombreuses difficultés pour l’entretien paysager du village, tant au cimetière que dans les rues, comme vous avez pu le constater.

Nous ne sommes pas les seuls à faire face à ces contraintes, mais dans les petites communes comme la nôtre, la situation est particulièrement délicate. Des solutions alternatives commencent à apparaitre et d’ici un an la situation devrait nettement s’améliorer.

 

Parc Naturel Régional

Le Parc Naturel Régional (PNR) nous aide à revoir les plantations communales. Ce n’est pas toujours un succès, surtout quand la météorologie s’en mêle, avec ses longues périodes de chaleur et de sécheresse.

Les représentants du PNR viendront nous rendre visite d’ici fin octobre pour suivre et accompagner nos efforts de replantation.

 

École de Mont l'Évêque

Sabine, qui enseignait avec succès aux enfants de la commune depuis plusieurs années, a pris sa retraite.

C’est Sophie qui lui succède, et même si les jeunes élèves regrettent Sabine qu’ils appréciaient, ils sont très contents de leur nouvelle institutrice qui prépare un projet d’école que nous vous communiquerons bientôt.

 

Vente de bois

Depuis plus d'un an, la municipalité a mené, avec l’appui de l’Office National des Forêts (ONF), une procédure lui permettant de mettre sur le marché le bois à couper dans les parcelles qui lui appartiennent.

L’ONF a d’abord sélectionné les arbres qu’il fallait couper (martelage) sur les 23 hectares de forêt qui sont propriété communale. Une scierie de la région a ensuite acheté ce bois pour une somme supérieure à l’estimation.

Fossé de Six Pieds et Ligne Chauvineau

La buse de la route d’Ermenonville a été changée et la couverture de la route va être réalisée mi octobre 2018. On a ainsi restitué son intégrité à un site protégé, à la demande et avec l’appui du Service Territorial d’Architecture et du Patrimoine (STAP).

Le système permettant l’écoulement du Fossé de Six Pieds ainsi que la casemate qui trône en haut de la route d’Ermenonville font partie du dispositif de  la ligne Chauvineau, destinée à la défense de Paris.

Cette ligne défensive s’étend sur plus de 130 km autour de la capitale, en suivant les cours de la Marne, de l’Ourcq, de la Grivette, de la Nonette et de l’Oise. Elle compte dans notre région de nombreux sites (dont trois casemates à Mont l’Évêque  ainsi que la zone inondable).

La conservation et la restauration de ces ouvrages constituent un atout touristique pour les années à venir comme en témoigne l’édition de dépliants par  plusieurs communes de la région parisienne sur cette ligne de défense anti-char réalisée en 1939.

 

 

Travaux du Fossé de Six Pieds

Nous avions annoncé que l'entreprise Léon Noël devait commencer les travaux de restitution de la buse effondrée sur le Fossé de Six Pieds  le 14 mai 2018 (mail de l'Agence Picardie de Léon Noël en date du 21 mars 2018).

La personne qui devait intervenir sur site dès le lundi 14 mai 2018 s'est malheureusement blessée le dimanche 13 mai. Suivant les informations communiquées par notre interlocuteur, représentant l'entreprise Léon Noël, le début des travaux est reporté au lundi 28 mai 2018.

Merci pour votre compréhension.

 

 

Pont du Fossé de Six Pieds

Mise au point sur les travaux

Le 22 novembre 2017, le Conseil Municipal de Mont l'Évêque a retiré au SAGE de la Nonette la délégation de maîtrise d'ouvrage qui lui avait été accordée pour réaliser un ouvrage restituant l'écoulement du Fossé de Six Pieds permettant de rouvrir la route d'Ermenonville.

Le refus du projet proposé par le Sage de la Nonette par Madame l'Architecte des Bâtiments de France explique, pour l'essentiel, cette décision.

La commune a donc repris à son compte le chantier de "pont cadre" en se limitant, selon les vœux de Madame l'Architecte des Bâtiments de France, à restituer la buse effondrée. Le coût de cette intervention s'élève à 32 994 € HT (devis DMVA) et la commune assumera cette dépense.

Pour ce faire elle a demandé des aides à l'État, au Conseil Départemental et à la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement), le site de la Vallée de la Nonette étant inscrit.

Ce coût est équivalent à ce qu'aurait dû payer la commune de Mont l'Évêque dans le projet initial du SAGE, aujourd'hui abandonné, car il laissait en fait à la commune le financement direct de la bande de roulement, des gardes - corps et du parement du pont pour un montant d'environ 32 000 € HT qui aurait également fait l'objet de demandes d'aides.

D’un point de vue financier, le coût de l'intervention communale est donc pratiquement identique pour les deux projets.